Rechercher

Quelles sont les démarches à entreprendre suite à des dommages causés par l’orage et pluies violentes ?

Démarches en cas de dommages

Quelles démarches entreprendre pour être indemnisé si votre logement a subi des dommages suite à un orage et des pluies violentes ?

 

La première chose à faire, suite à l’orage ou fortes pluies, est de contacter son assurance dans les plus brefs délais. Par téléphone ou par mail, mais il est fortement conseillé de faire, également, un courrier recommandé (démarche plus formelle).

 

Votre assureur vous informera sur la garantie qui pourra être activée afin d’obtenir une indemnisation ainsi que sur les formalités pour déclarer vos dommages.

Les mesures conservatoires après l’orage et les pluies violentes

Toutes les mesures conservatoires d’urgence doivent être prises afin d’éviter l’aggravation des dommages sur votre habitation. Cela passe, notamment, par la mise à l’abri des biens endommagés et le nettoyage. 


N’oubliez pas de rassembler tous les justificatifs possibles : photographies, factures, garanties, boite des appareils… Vous en aurez besoin pour votre démarche d’indemnisation plus tard.

Orages et pluies violentes : plusieurs garanties dans votre contrat multirisques habitation

Plusieurs garanties sont inscrites dans votre contrat multirisques habitation.

 

Néanmoins, pour ce qui est des orages et pluies violentes, pour vous prémunir des conséquences matérielles et financières, il convient de souscrire certaines options à part. Ainsi, il existe dans certains contrats, la garantie orage qui vous indemnise si certains de vos biens sont directement endommagés par un impact de foudre par exemple. Il existe aussi la garantie dommages électriques, qui protègera vos appareils hifis, électroménagers, informatiques, des conséquences de coupures de courants successives liées à un orage, ou encore de l’impact de la foudre…

 

Votre contrat en principe prévoit la garantie dégât des eaux. Elle vous permet d’être indemnisé en cas de dommages causés par l’eau dans votre logement ou sur vos biens mobiliers. Cela concerne par exemple des infiltrations sous votre toit ou un débordement de vos gouttières. En cas d’orage et de dégât causé par l’eau, cette garantie peut sous condition être activée, à défaut d’avoir souscrit la garantie orage.

 

Bon à savoir : L’indemnisation dépend de la garantie d’assurance au titre de laquelle vous serez indemnisé ainsi que de votre contrat et du niveau de couverture auquel vous avez souscrit. Elle dépend également de l’origine des dégâts.

Le cas spécifique de la garantie des catastrophes naturelles

La garantie catastrophes naturelles prend en charge les sinistres résultant d’intempéries majeures telles que des inondations. Ainsi, lorsqu’un arrêté de catastrophe naturelle est décrété par les pouvoirs publics sur une commune et pour un épisode donné, les inondations liées à de fortes pluies et orages peuvent, sous conditions, être prises en charge.