Rechercher

Expertise tempête / grêle

expertise tempete grele

Comment les assurances définissent-elles une tempête ?

On parle de tempête lorsqu’une perturbation atmosphérique génère des vents violents s’accompagnant parfois de fortes précipitations d’orages.
Les tempêtes peuvent avoir un impact considérable aussi bien pour les personnes que pour leurs activités ou leur environnement.

 

A savoir : tous les contrats multirisques habitations comportent obligatoirement une garantie qui prend en charge les dommages occasionnés en cas de tempête (chute d’arbre, toit endommagé ou arraché, mobilier détérioré par la pluie suite à un dommage de toiture, etc.), mais leurs conditions et leurs limites d’intervention diffèrent selon le contrat souscrit.

Que faire après une tempête de vent ou de grêle ?

  1. Contactez votre assureur pour l’avertir de l’événement et procéder à la déclaration de sinistre. Les assureurs imposent un délai de 5 jours pour déclarer un sinistre.
  2. Votre compagnie d’assurance désignera à ses frais l’expert professionnel de son choix qui fixera le montant des dommage.
    Lorsque les dommages sont importants et vont jusqu’à atteindre la structure même de votre maison ou endommagés du mobilier de grande valeur, il vous est possible de vous faire assister et conseiller par un de nos experts.
  3. Ainsi, un expert d’assuré vous aidera à définir l’ensemble :
    • Des mesures de sécurité,
    • Des mesures d’urgence (exemple : déblaiement…)
    • Des mesures conservatoires (exemple : bâchage provisoire de la toiture…)
sinistre tempete grele

Sinistre tempête ou grêle : ne rien oublier !

  • Les artisans et entrepreneurs locaux vous feront des propositions de devis rapidement mais devant l’urgence et le grand nombre de sinistrés sur une région, les prix, quantités et intégralité des prestations pourraient ne pas être cohérents.
  • Notre service d’économie de la construction est à vos côtés

Tempête, grêle : quels documents dois-je fournir à mon assureur ?

Pour justifier de l’événement tempête, tout dépend de votre compagnie d’assurance et de votre contrat.

 

Certaines compagnies considèrent que pour qualifier un événement de tempête, le vent doit avoir causé des dommages à des bâtiments de bonne construction dans la commune où se trouvent vos biens sinistrés ou dans les communes avoisinantes. Dans ce cas, le plus souvent, une simple attestation de la mairie suffit.

 

D’autres assureurs prévoient de demander à la station météorologique nationale la plus proche un certificat attestant l’intensité exceptionnelle de l’événement (vitesse du vent supérieure à 100 Km/heure).

document assurance tempete grele